LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté à neco (« tuer ») et nex (« meurtre »). Noxa (« préjudice, tort ») est pour *noc-ta, substantif abstrait tiré de nocere, signifiant d'abord « le dommage » puis « la faute ». Noxae dedere se disait spécialement des esclaves coupables qu'on livrait pour être punis. De noxa vient noxius (« coupable »). Obnoxius désigne celui qui est responsable d'un dommage, par conséquent exposé à des poursuites ; puis, d'une façon générale, « exposé, soumis ».

Verbe Modifier

noceō, infinitif : nocēre, parfait : nocuī, supin : nocitum \Prononciation ?\ intransitif + datif (voir la conjugaison)

  1. Nuire, faire du mal, causer du tort.
    • formule du fétial : noxam nocere.
      commettre une faute.
    • quod si nocueris, noceberis ab alio,
      si tu fais du mal, un autre t'en fera.
    • larix ab suco vehementi amaritate ab carie aut tinea non nocetur, Vitruve.
      le larix n'a rien à craindre de la vermoulure et des teignes, grâce à la violente amertume de ses sucs.
    • ut in agris vastandis hostibus noceretur, Cesar, BG. 5, 19
      pour qu'on nuisît aux ennemis en dévastant les campagnes.
  2. Être nuisible, être funeste, être malfaisant.
    • frugibus nocere, Virg. B. 10, 76
      être nuisible aux moissons.

noceō (Latin de la décadence) transitif

  1. Nuire, léser.
    • nocere aliquem — (Vulgate, Luc. 4, 35)
      léser quelqu'un.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier