nocturnes

FrançaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
nocturne nocturnes
\nɔk.tyʁn\

nocturnes \nɔk.tyʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Pluriel de nocturne.
    • Titubant et bêlant le long des ritournelles des nocturnes loriots de vos cœurs, et vous flagellant d’étamines choisies, hypnotisez-vous devers la Lune, pour la saison des semailles, et caressez-vous ensuite bien singulièrement pour déchrysalider vos papillons de nuit ! — (Jules Laforgue, Moralités légendaires)
    • Dans le contexte culturel de la publication de ce livre, il est observé que, « Les intentions des barbouilleurs nocturnes sont de corsiser les noms des lieux » (Ettori, op. cit. : 360). — (Pierre Bertoncini, Le spectre de la mémoire de Pascal Paoli, 2011, page 11)

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nocturne nocturnes
\nɔk.tyʁn\

nocturnes \nɔk.tyʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Pluriel de nocturne.
    • Les hommes ont, comme les femmes d’ailleurs, un répertoire de récitatifs, de cantilènes, de nocturnes, de motifs, de rentrées (faut-il dire de recettes, quoiqu’il s’agisse d'amour ?), qu’ils croient leur exclusive propriété. — (Honoré de Balzac, La Muse du Département, juin 1843-août 1844)