Voir aussi : Noe, Noé, noë

FrançaisModifier

Nom commun Modifier

noe \no\ féminin

  1. (Normandie) Variante de noue, flaque d’eau laissée par la mer.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de noier (« noyer ») ou noer (« nager ») : « terre inondable, inondée » ou du gaulois *nauda[1]. Comparer avec noeor (« nageur »), noement (« nage »).

Nom commun Modifier

noe \Prononciation ?\ féminin

  1. Noue, prairie marécageuse, inondable.
    • Item une noe et deux sexterses de terres gaagnables.
  2. Étendue d’eau.
    • Nos mariniers perdirent le cours du flum et se mistrent en une noe dont il nous convint retourner arieres vers les Sarrazins. — (Jean de Joinville, 239, XIIIe siècle)
  3. Égout, gouttière.
    • Despense pour reffere la noe dessus la chappelle qui estoit pourie.

VariantesModifier

SynonymesModifier

  • noc (« gouttière »)

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin noe
\Prononciation ?\
Féminin noev
\Prononciation ?\
noev
\Prononciation ?\

noe \Prononciation ?\ masculin (graphie ELG)

  1. Neuf.

RéférencesModifier

PitcairnaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'anglais no (« non »).

Adverbe Modifier

noe \nɔː\

  1. Non.

AntonymesModifier

RéférencesModifier

  • Alice Buffett, Speak Norfolk Today: An Encyclopaedia of the Norfolk Island Language, Himii Publishing Company, 1999, 116 pages ISBN 9780646373591, page 68 et 69[version en ligne]