noir comme dans un four

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de noir, comme et four.

Locution adjectivale Modifier

noir comme dans un four \nwaʁ kɔm dɑ̃.z‿œ̃ fuʁ\

  1. Lieu fort obscur, sans lumière.
    • C’est la nuit totale. Il règne un noir d’encre. Il fait noir comme dans un four.
    • La fenêtre !… Si je donnais un peu d’air.
      Il ouvre le placard et, longuement, il aspire, selon l’expression du poète :
      « le souffle parfumé des nuits pures et calmes. »
      Drôle de printemps ! Il fait noir comme dans un four et ça sent le gruyère à plein nez. Jamais vu un mois de mai pareil.
      — (Georges Courteline, Théodore cherche des allumettes, Albin Michel, Paris, 1904, page 17)

VariantesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • Canada (Shawinigan) : écouter « noir comme dans un four [Prononciation ?] »

RéférencesModifier