Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

nouvelles \nu.vɛl\ féminin pluriel

  1. Renseignement sur l’état d’une personne ou d’une chose dont on n’était pas informé depuis quelque temps.

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin nouveau
\nu.vo\
nouveaux
\nu.vo\
Féminin nouvelle
\nu.vɛl\
nouvelles
\nu.vɛl\

nouvelles \nu.vɛl\

  1. Féminin pluriel de nouveau.
    • Paul Delouvrier, premier responsable du « district de Paris » créé en 1961 élabore le schéma directeur d’une région parisienne « déradialisée », avec des axes de développement tangentiels au noyau de la petite couronne, et un programme de villes nouvelles à la périphérie. — (Jean-François Drevet, Les régions françaises entre l’Europe et le déclin : 1992-2000, 1988)
    • Face aux nouvelles opportunités qui s’offrent aux habitants de la vallée, la pénibilité et la précarité des emplois à l’alpage commencent à peser en leur défaveur, en particulier en comparaison avec des emplois salariés annualisés ou semi-annualisés. — (Relire l’altitude : la terre et ses usages. Suisse et espaces avoisinants, XIIe-XXIe siècles, ouvrage collectif, Éditions Alphil-Presses universitaires suisses)

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nouvelle nouvelles
\nu.vɛl\

nouvelles \nu.vɛl\ féminin

  1. Pluriel de nouvelle.
    • Mais, quels que soient les regroupements imposés aux nouvelles (choix des unités, nombre, ordre), elles tendent à se syntagmatiser dans la lecture pour former un infra-discours qui ne se manifeste que dans les traces de la lecture: résumés, commentaires, études et analyses, etc. — (François Gramusset, Perdre le sens, 2003)

PrononciationModifier

RéférencesModifier