FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1868) Vient de novation avec le suffixe -er, en copiant le couple innovation/innover. Vient du moyen français nover (1482), lui-même issu du latin novare (« changer, innover »).

Verbe Modifier

nover \nɔ.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Modifier (une obligation juridique) lors de son renouvellement.
    • Première certitude : la copie privée ne peut être liée qu’aux sources licites. « Comment l’illicéité pourrait-elle être novée en licéité ? » Gauthier ne comprend même pas comment cette question a pu se poser, alors que le législateur a inscrit en dur cette évidence dans la loi du 20 décembre 2011. — (Marc Rees, Et si la copie privée était prélevée sur le titre plutôt que sur le support ?, www.pcinpact.com, Le 21 février 2013)
  2. (Absolument) Faire une novation.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

KotavaModifier

Forme de verbe Modifier

Conjugaison Présent Indicatif
Personne Singulier Personne Pluriel
1 nové 1 novet
2 novel 2 novec
3 nover 3 noved
4 novev

nover \nɔˈvɛr\ ou \noˈver\ ou \noˈvɛr\ ou \nɔˈver\

  1. Troisième personne du singulier du présent du verbe nové.
    • Kalira va ban blayak nover da di kenibenyé. — (vidéo)
      Le fait de dire cette phrase me permet de bien dormir.

RéférencesModifier