FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) De nuire, nuisant.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nuisance nuisances
\nɥi.zɑ̃s\

nuisance \nɥi.zɑ̃s\ féminin

  1. Trouble, dérangement, gêne persistante, calamité, fléau, pollution. Cause de perturbation pour le bon fonctionnement d'une entreprise, d'un projet.
    • Hitler, Staline, Mussolini, tout le monde connaît leurs crimes et leurs capacités de nuisance sur leurs congénères. — (France Mutuelle Magazine, n° 174, octobre-novembre-décembre 2022, page 63)
    • Les astres ne nous font pas de nuisance : ils sont donc pleins de bonté. — (Montaigne, Essais , II, 12 – Apologie de Raymond Sebond, 1595)
    • La tour lyonnaise UAP est déconstruite étage par étage, sous une coiffe, pour limiter les nuisances de ce chantier situé en périphérie immédiate des halles de Lyon et d’une école notamment. — (Vincent Charbonnier, La déconstruction inédite d'une tour lyonnaise, dans l'Usine nouvelle du 22 mars 2012, page 24)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • nuisance sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français nuisance

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nuisance
\Prononciation ?\
nuisances
\Prononciation ?\

nuisance

  1. Nuisance, embêtement.
  2. Enquiquineur, enquiquineuse.
  3. Organisme nuisible.
  4. (Droit) Trouble de voisinage.

Quasi-synonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • nuisance sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)