Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

C'est dans Gorgias que Platon (428-348 avant J.-C.) expose ce paradoxe socratique.

Locution-phrase Modifier

nul n’est méchant volontairement \nyl n‿ɛ me.ʃɑ̃ vɔ.lɔ̃.tɛʁ.mɑ̃\

  1. (Philosophie) Maxime attribuée au philosophe Socrate pour qui l’homme, croyant faire le bien, fait le mal par ignorance.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier