Étymologie

modifier
Du latin obligatio (sens identique), dérivé de obligo (« obliger ») de ligo (« lier ») avec le préfixe ob-.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
obligation obligations
\ɔ.bli.ɡa.sjɔ̃\

obligation \ɔ.bli.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Lien moral qui impose quelque devoir concernant la religion, la morale ou la vie civile.
    • Puisqu’il ne faut jamais mentir, alors il faut mentir de temps en temps : l’obligation d’être véridique à tout prix contraint à mentir quand la vérité elle-même est plus fallacieuse que le mensonge. — (Raphaël Enthoven, « Le Mensonge », Philosophie Magazine nº 20, novembre 2009)
    • Sa générosité n’est pas faiblesse ; son obligeance ne dépasse pas les obligations normales et naturelles ; aucune arrière-pensée en son comportement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il peut avoir lieu chez vous, mais aussi hors de votre lieu de vie et de vos habitudes, où il est plus facile de prendre conscience de soi, sans votre quotidien ultrarempli par les distractions et les obligations du foyer. — (Delphine Wespiser, Devenir pleinement et sereinement soi, 2021)
    • "obligé" — (Booba)
  2. (Droit) Lien de droit qui oblige à donner, à faire ou à ne pas faire une chose.
    • Si la topographie l’exige, le préfet peut imposer sur certaines voies l’obligation de munir tout véhicule d'un frein ou d'un dispositif d’enrayage. — (Article 17, Code de la route, France, 30 octobre 1935)
    • Les obligations naissent des conventions ou contrats, ou des quasi-contrats, des délits ou des quasi-délits.
    • Obligation solidaire.
    • obligation éteinte, prescrite.
  3. Acte, fait par-devant notaire ou sous seing privé, par lequel on s’oblige à payer une certaine somme, à donner ou à faire telle chose dans un temps fixé.
    • Les Hulot jeune ont racheté les lettres de change du baron à Vauvinet, ils souscrivent demain une obligation de soixante-douze mille francs à cinq pour cent d’intérêt, remboursables en trois ans, avec hypothèque sur leur maison. — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)
    • Pour le surplus, soit un capital de 4 milliards 25 millions de dollars, la France remit aux États-Unis 62 obligations, datées du 15 juin 1925, et payables au gouvernement des États-Unis ou à son ordre, chacune d'entre elles correspondant à l'une des 62 annuités échelonnées de 1926 à 1988. — (Camille Aymard, Devons-nous payer l'Amérique ?, Éditions Ernest Flammarion, 1932, page 84)
  4. (Par extension) (Finance) Titres productifs d’intérêt et remboursables dans un temps limité, que le gouvernement, des compagnies, des villes émettent pour se procurer de l’argent.
    • Une restructuration classique peut prendre différentes formes en pratique : décote sur la valeur faciale des obligations, baisse des taux d'intérêt, allongement de la maturité, conversion en un autre actif. — (Jean-Hervé Lorenzi, À la recherche de la nouvelle croissance, Presses Universitaires de France, 2015)
    • Obligations nominatives, au porteur.
    • Dans la période actuelle toutefois, les "spreads" sur les marchés des obligations d'État - écarts de rendement entre l'emprunt allemand, qui fait référence, et ceux d'autres pays en zone euro - sont "restés contenus", a certes rassuré le banquier central. {{source|La BCE met en garde contre le risque de crise de la dette, AFP, Belga, RTBF, 13 novembre 2023
  5. (Sens figuré) Lien de reconnaissance envers les personnes qui nous ont rendu des services plus ou moins importants.
    • Il prétend ne vous avoir aucune obligation.
    • Contracter une obligation envers quelqu’un.
    • Je lui en ai autant d’obligation que si la chose avait réussi.
    • C’est un homme à qui j’ai bien des obligations.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin obligatio (sens identique).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
obligation
\ˌɒ.blɪ.ˈgeɪ.ʃən\
obligations
\ˌɒ.blɪ.ˈgeɪ.ʃənz\

obligation

  1. Obligation, engagement.

Synonymes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Prononciation

modifier