Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin obsequiae, altération du latin exsequiae (« pompe funèbre, funérailles, convoi »), par croisement avec obsequia, neutre pluriel de obsequium (« cortège »). On rencontre, au Moyen Âge, obseque, masculin ou féminin, mais la forme au féminin pluriel semble définitive dès le XVIe siècle.
(ca. 1150) obseques (masculin, cas sujet singulier).

Nom commun Modifier

 
Obsèques du joueur de rugby Jean Prat en 2005.

obsèques \ɔp.sɛk\ féminin, au pluriel uniquement

  1. Convoi funèbre ayant plus ou moins un caractère de solennité.
    • Tout Paris a assisté aux obsèques de cet illustre maréchal. — On lui fit de magnifiques obsèques.
  2. Cérémonie des funérailles.
    • Quelques hommes seulement prirent part aux obsèques et peu de femmes même, de celles qui profitent de toutes les occasions pour sortir leurs vêtements noirs, leurs toquets de crêpe et qui aiment renifler l’odeur de l’encens. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Plutôt que d’avoir des obsèques manquant de fioritures
      J’aimerais mieux, tout compte fait, me passer de sépulture.

      — (Georges Brassens, Les Funérailles d’antan, 1960)

NotesModifier

Le singulier obsèque a existé mais est désormais inusité.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier