Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De octave.

Verbe Modifier

octavier \ɔk.ta.vje\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire entendre, par accident ou non, l’octave supérieure ou inférieure d’un son au lieu de ce son lui-même, lorsqu’en jouant d’un instrument à corde, la corde se divise en deux, ou lorsqu'en jouant d'un instrument à souffle, on introduit dans le tube le vent avec trop de force.
    • Lorsque l’oiseau [le rossignol], par un effort du gosier, fait octavier sa voix, comme un flûteur fait octavier sa flûte, en forçant le vent. [Buffon, Oiseaux]
    • Ce n’est que par un long exercice que les instrumentistes parviennent à ne pas octavier. [Fétis, la Musique, dict. Octavier]
    • Les tuyaux à bouche sont sujets à octavier. [Bédos, L'art du facteur d’orgue]
    • La clarinette n'octavie pas ; elle fait entendre la quinte au lieu de l’octave, lorsqu’on force le vent. [Fétis, la Musique, dict. octavier]
  2. Jouer à l’octave.
    • Il faut octavier ce passage.

PrononciationModifier

RéférencesModifier