officier d’académie

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

 Composé de officier et de académie.

Locution nominale Modifier

officier d’académie \ɔ.fi.sje d‿a.ka.de.mi\ masculin

  1. (Désuet) Titulaire des palmes académiques.
    • Oh ! la binette obtuse et arrogante de Gillon déclarant : « Mon père à moi est employé dans un bureau. » Je le vois devenu grand… officier d’académie… détenteur d’une parcelle d’autorité… — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • De temps en temps, une servante pâle, en extase devant un maître si savant et si peu décent, apparaît dans l’embrasure des portes, étonnée surtout sans doute avec moi que ce vieux paysan ne sache gré à son sacerdoce que de lui avoir permis d'être archéologue et officier d'Académie. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 225)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier