FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de ombrage avec le suffixe -eux.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ombrageux
\ɔ̃.bʁa.ʒø\
Féminin ombrageuse
\ɔ̃.bʁa.ʒøz\
ombrageuses
\ɔ̃.bʁa.ʒøz\

ombrageux \ɔ̃.bʁa.ʒø\

  1. Qui produit de l'ombre.
    • On a trouvé le moyen de dépouiller de leurs feuilles les ombrageux mûriers qui sont le plus bel ornement de la place Castellane, et cela, pour l'énorme et fabuleuse somme de vingt-cinq francs. — (L'Avenir de Port-Vendres, Collioure, Banyuls et de la région du 14 juin 1885)
  2. Se dit au propre des chevaux, des mulets, etc., qui sont sujets à avoir peur et à s’arrêter, ou à se jeter subitement de côté, quand ils voient leur ombre ou quelque objet qui les surprend.
    • Tel un cheval ombrageux à qui on oublie de mettre les œillères.
  3. (Figuré) Se dit d’une personne qui s’inquiète pour la moindre raison.
    • Jean-Jacques Rousseau écrit bien ; mais par son caractère ombrageux, il était sujet à voir mal. — (Diderot)
    • Ainsi l’avait-elle bien vite tourmenté par sa vanité un peu ombrageuse.— (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, Éditions Gallimard, France, 2013, p. 36.)
  4. (Figuré) Qui est porté à prendre ombrage, à s’offusquer pour un rien.
    • C’est un homme fort ombrageux. Un esprit ombrageux.
    • Rapace et vaniteux, retors et ombrageux, Clovis est le type même du voyou de haute volée, qui jalonnera toute sa carrière d’assassinats commandités, dans le plus pur style mafiosique. — (Pierre Lance, Alésia : un choc de civilisation, Presses de Valmy, 2004)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier