Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De ombre et -er, probablement apparenté au moyen français ombroier, ombriier, ou ombroyer.

Verbe Modifier

ombrer \ɔ̃.bʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire de l'ombre ; protéger, assombrir avec une ombre.
    • Tirer les rideaux pour ombrer une plante.
    • Un chapeau de paille qui ombre le haut du visage.
    • Des chandelles piquées au bout des baïonnettes allongeaient de grandes flammes ombrées de fumées noires, qui frappaient en plein sur toutes ces têtes d’ouvriers, vulgaires, abruties par l’ivresse, le froid, la fatigue et ce mauvais sommeil debout qui fane et qui pâlit. — (Alphonse Daudet, Le concert de la Huitième, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 131.)
  2. (Dessin) (Peinture) Marquer l’ombre, par le moyen du crayon ou du pinceau, dans certaines parties d’un dessin, d’un tableau.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier