omnisexuel

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De sexuel avec le préfixe omni- (« tous »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin omnisexuel
\ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\
omnisexuels
\ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\
Féminin omnisexuelle
\ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\
omnisexuelles
\ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\

omnisexuel \ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\

  1. (Sexualité) Qualifie une personne qui est attirée, sentimentalement ou sexuellement, par un individu de n'importe quel genre ou sexe, tout en prenant en considération le genre de celui-ci.
    • Je suis homosexuel, ou plutôt « omnisexuel », tandis que d'autres vont en Égypte me chercher des fillettes, mais laissez-leur le temps de voir leurs petites poires pousser! Je ne vous demande rien. — (Françoise Xenakis, Maman, je veux pas être empereur, Éditions Albin Michel, 2001, p. 296)
    • Son unique ambition était de mettre en évidence au sein d'une fabuleuse diversité quelques caractères récurrents de la monogamie qui se retrouveront chez l'homme, animal omnivore et omnisexuel. — (Jean-Didier Vincent, Biologie du couple, Éditions Robert Laffont, 2015)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
omnisexuel omnisexuels
\ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\

omnisexuel \ɔm.ni.sɛk.sɥɛl\ masculin (pour une femme, on dit : omnisexuelle)

  1. (Sexualité) Personne qui est attirée, sentimentalement ou sexuellement, par un individu de n'importe quel genre ou sexe, tout en prenant en considération le genre de celui-ci.
  2. (Sexualité) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Ce pasteur se dit « un omnisexuel resté homme d’Église par perversité ». Il demeure un coureur de jupons impénitent. Il n'a que mépris pour les exigences de son sacerdoce ou ses supérieurs hiérarchiques. — (Industrie, vol. 26, Fédération des industries belges, 1972, p. 462)
    • Les hommes se départagent en deux castes : les utiles, les omnisexuels, capables de prodiguer caresses et orgasmes éternellement, et les inutiles, ceux qui ont des difficultés à réussir ce genre d'exploit. — (Fatna Aït Sabbah, La femme dans l'inconscient musulman, Éditions Albin Michel, 1986, p. 99)

TraductionsModifier