Français modifier

Étymologie modifier

(Siècle à préciser) Dérivé de onde, avec le suffixe -ée.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
ondée ondées
\ɔ̃.de\

ondée \ɔ̃.de\ féminin

  1. (Météorologie) Pluie qui vient tout à coup et qui ne dure pas longtemps.
    • Pendant de longues heures nous marchons en silence, ne regardant ni à droite ni à gauche, la tête baissée sous nos capuchons pour nous garantir de l’ondée cinglante. — (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, page 36)
    • Le ciel aujourd’hui avait fait son devoir : lorsque monsieur de Chateaudun parut, l’ondée cludienne avait sensiblement modifié la forme de son chapeau, la teinte de son veston, le pli de son pantalon. — (Georges Coulonges, Le pays des tomates plates, Presses de la Cité, 2002, pages 38-39)
    • Quand il fait sec, Diphylleia grayi, qui pousse sur les flancs de montagnes des régions les plus froides du Japon, arbore des pétales blancs tout ce qu’il y a de plus commun. Mais qu’une ondée l’arrose et ces derniers deviennent alors totalement transparents.— (Hervé Ratel, Une fleur transparente comme la rosée !, Sciences & Avenir, 4 septembre 2017)

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Forme d’adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin ondé
\ɔ̃.de\

ondés
\ɔ̃.de\
Féminin ondée
\ɔ̃.de\
ondées
\ɔ̃.de\

ondée \ɔ̃.de\

  1. Féminin singulier de ondé.
    • Sur la rue, la maison présentait cette façade de moellons ravalée en plâtre, ondée par le temps et rayée par le crochet du maçon de manière à figurer des pierres de taille. — (Honoré de Balzac, Les Petits Bourgeois, 1844, version écrite par Balzac d’un roman inachevé, repris ensuite par un autre auteur)

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier