optimisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1737) Du latin optimus (« meilleur »), avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
optimisme optimismes
\ɔp.ti.mism\

optimisme \ɔp.ti.mism\ masculin

  1. (Didactique) Doctrine philosophique qui soutient que tout ce qui existe est le mieux possible.
  2. (Ordinairement) Une certaine disposition à voir les choses en beau, à ne pas s’inquiéter des embarras présents et à bien augurer de l’avenir.
    • Ses ouvrages […] contiennent nombre de pensées inspirées par ce vaillant optimisme matérialiste et orientées contre l’agnosticisme, le relativisme et d'autres variétés d'idéalisme. — (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, p.147, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953)
  3. (Par extension) Impression qu’on a, dans une circonstance particulière, de voir les choses prendre bonne tournure.
    • Je sens mes intestins qui ronronnent légèrement. La digestion sans heurts est le plus grand facteur d’activité. Le cerveau s’emplit avec le ventre et l’optimisme a sa source dans la béatitude des tripes. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 191)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • optimisme sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

optimisme \Prononciation ?\

  1. Optimisme.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]