Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Alliage) Nom d’un alliage d’or et, par extension, adjectif de la teinte correspondante.
(Figuré) Locution créée par analogie avec or noir qui désigne le pétrole, afin de faire ressortir le caractère commercial important. Généralement par allusion à la couleur du produit.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
or blanc ors blancs
\ɔʁ.blɑ̃\
 
Une alliance en or blanc (2).

or blanc \ɔʁ blɑ̃\ masculin

  1. (Désuet) Platine.
    • Comme l’on n’a entendu parler que confusément jusqu’à présent de l’Or blanc ; ou nouveau Métal découvert depuis peu à l’Amérique, & qui, avec la couleur de l’Argent, a le poids & fixité de l’Or ; […] — (Claude Morin, La Platine, l’or blanc, ou le huitieme métal, 1758)
  2. Alliage blanc d’or et d’un autre métal blanc comme le nickel, le palladium ou l’argent.
    • Dans l’antiquité égyptienne, c’est d’or blanc que sont constitués la chair et les os des dieux.
  3. (Figuré) L’énergie hydroélectrique, par allusion à la couleur des chutes d’eau. On dit aussi houille blanche.
    • Pour l’instant, les travaux d’approche du site de Manantali où sera construit un barrage hydro-électrique qui doit exploiter l’or blanc du Bambouk n’ont donné lieu ni à […] — (Alain Maharaux, L’Industrie au Mali, 1986)
  4. (Figuré) Neige, d’un point de vue touristique, commercial.
    • Les stations de ski espèrent toutes que l’or blanc sera au rendez-vous cette année.
    • En fin de compte, tout dépend de l’habileté des maires et des habitants à enchaîner, sur la révolution hydroélectrique, la révolution de l’or blanc. — (Louis Chabert, Jean-Marie Albertini, Jacques Champ, Un siècle d’économie en Savoie, 1900–2000, 2001)
  5. (Figuré) Coton.
    • L’Ouzbékistan occupe la deuxième place dans le monde pour la production de coton. Près de 70 % de « l’or blanc » est récolté à la machine. — (Hervé Beaumont, Asie centrale : la route de la soie, 2006)
  6. (Figuré) Sel.
    • Le sel, l’or blanc, a profondément marqué la vie économique et sociale du territoire qui s’étend, de part et d’autre du golfe de Tadjoura, l’actuelle République de Djibouti. — (Colette Dubois, L’Or blanc de Djibouti : salines et sauniers, XIXe-XXe siècles, 2003)
  7. (Figuré) Lithium.
    • C’est donc en concurrent de l’or noir que se positionne cet or blanc, dont le prix frise déjà neuf fois celui du brut (soit 4,50 euros le kilogramme, sous la forme commerciale de carbonate). Son nom ? Le lithium. — (Pierre Grumberg, Lithium — L’avenir de la voiture électrique se joue ici, Science & Vie n°1114, p. 76)
  8. (Figuré) (Vieilli) Amiante.
    • On publie même un petit guide du chercheur d’or. La passion reste si vive dans les esprits que, lors de la découverte de l’amiante dans les Cantons-de-l’Est en 1876, la petite ville d’Asbestos est appelée « la cité de l’or blanc ». — (Jacques Mathieu, Jacques Lacoursière, Les Mémoires québécoises, 1991)
  9. (Figuré) Cocaïne.
  10. (Figuré) Morue.

SynonymesModifier

Alliage d’or :

DérivésModifier

Amiante :

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   or blanc figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : barrage.

TraductionsModifier

Locution adjectivale Modifier

or blanc \ɔʁ blɑ̃\ invariable

  1. (Par extension) Teinte de cet alliage.
    • Cette bague « trois ors » comporte une bague de chaque teinte or blanc, or jaune et or rose.
  2. (Œnologie) Couleur de la robe d’un vin blanc, indiquant une maturité moindre qu’une robe de couleur or pâle.
    • La robe or blanc de ce vin indique qu’il est jeune, peu évolué.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier