oreille-d’ours

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Ces deux plantes sont nommées ainsi à cause de la forme de leurs feuilles

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
oreille-d’ours oreilles-d’ours
\ɔ.ʁɛj d‿uʁs\
 
Primevère oreille-d'ours
 
Épiaire oreille-d'ours

oreille-d’ours \ɔ.ʁɛj d‿uʁs\ féminin

  1. (Botanique) Plante à fleur de la famille des primevères, cultivée comme plante ornementale.
    • Il la fit plafonner et tendre d’une étoffe extraordinaire qu’il avait en pièce et qu’il croyait d’Utrecht, fonds satiné boutons-d’or avec fleurs de velours oreilles-d’ours. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  2. (Botanique) Plante de la famille des lamiacées, épiaire également appelée oreille-de-lapin.
    • Stachys byzantina, appelée couramment oreille d’ours [...], est une plante vivace de culture aisée, particulièrement adaptée aux conditions de sécheresse. — (Oreille d’ours, Oreille de lapin, Epiaire laineuse, aujardin.info)
    • L’oreille d'ours ou oreille de lapin, Stachys byzantina, fait partie de ces plantes vivaces dont le feuillage duveteux, gris argenté, confère une élégance chic et sobre aux jardins. — (Clémentine Desfemmes, Stachys byzantina, oreille d'ours, gerbeaud.com, 20 novembre 2015)
  3. Sorte de gâteau.
    • On reste en France et plus précisément dans les Pyrénées, pour déguster une Oreille d'ours. Pas de panique, c'est un délicieux gâteau ! — (Recette sur cuisine.journaldesfemmes.com)

SynonymesModifier

Primevère :

Lamiacée :

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier