FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
organeau organeaux
\Prononciation ?\
 
Ancre avec organeau. (sens héraldique)

organeau masculin

  1. (Marine) Anneau de fer où l’on attache un câble.
    • L’organeau d’une ancre.
    • Vu d'en bas, le signe était net, avec sa forme de triangle équilatéral inversé qui était celle des organeaux des ancres marines au temps des corsaires. — (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)
    • En faisant les réparations d’une maison de la place des Pénitents, on a retrouvé dans le sous-sol un organeau encore en place qui servait à attacher les bateaux, probablement un des moulins dont j’ai parlé. — (Théodore Aynard, Histoire du quai Saint-Clair en la ville de Lyon, Association typographique, Lyon, 1883, page 30)
  2. (Héraldique) (En particulier) Nom donné à l’anneau se trouvant à une (ou aux deux) extrémité de la stangue de l’ancre. Ce terme n’est utilisé que s'il est d’un autre émail ou pour y faire référence.
    • Parti : au I d’argent à cinq mouchetures d’hermine de sable posées en sautoir ; au II d’azur à un bateau de pêche aussi d’argent équipé de gueules, accompagné à senestre d’une falaise de sinople mouvante du flanc et surmontée d’un phare d’argent allumé de gueules ; à la bordure aussi d’argent ; une ancre de sable brochante sur la partition et la bordure, l’organeau soutenu à dextre par un lion de mer et à senestre par un requin, les deux aussi d’argent, qui est de la commune de Groix du Morbihan → voir illustration « ancre avec organeau »

Variantes orthographiquesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (organeau), mais l’article a pu être modifié depuis.