Voir aussi : Organisation

Français modifier

Étymologie modifier

(1488)[1] Dérivé de organiser, avec le suffixe -ation.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
organisation organisations
\ɔʁ.ɡa.ni.za.sjɔ̃\

organisation \ɔʁ.ɡa.ni.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’organiser.
  2. (Biologie) Manière dont un corps est organisé.
    • L’organisation du corps humain. — L’organisation des végétaux.
    • Peut-être que Jeanne était trempée pour supporter héroïquement la souffrance. Peut-être aussi qu’elle avait une de ces organisations exceptionnelles, si parfaites, que la douleur physique semble n’avoir pas de prise sur elles. — (George Sand, Jeanne, 1844)
  3. (Sens figuré) Manière dont un État, une collectivité, un établissement public ou une entreprise, est organisé.
    • Toute l’histoire classique est dominée par la guerre conçue héroïquement ; les institutions des républiques grecques eurent, à l’origine, pour base l’organisation d’armées de citoyens ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre V, La grève générale politique, 1908, page 231)
    • L’installation d’une filature doit comprendre également une organisation du système de ventilation, d’humidification et de chauffage. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Toute une organisation formidable d’écumeurs et d’inutiles, vivant grassement, tripatouillant, combinant, s’enrichissant, sans produire quoi que ce fût d’utile. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 128)
    • Les plébiscitaires n'avaient pas d'influence électorale comparable à celle des impérialistes, mais ils possédaient à Paris une organisation assez forte comportant des comités d’arrondissement et de quartier. — (Adrien Dansette, Le boulangisme, chap. 7 : Le boulangisme royaliste (avril-mai 1888), Librairie Arthème Fayard, 1946)
  4. (Par métonymie) (Nom collectif) Association ; institution.
    • La création des jurandes et des maîtrises leur fut funeste, car ces organisations n’étaient pas seulement professionnelles mais religieuses. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le film du passé revivait avec ces femmes héroïques des organisations prolétariennes des années 30 qui rejoignirent le Kampfbund (Alliance du combat) contre le fascisme, tandis que les cercles féministes ou tout simplement féminins de la bourgeoisie se sabordaient ou étaient absorbés par la NS-Frauenschaft, l’organisation nazie des femmes. — (Pierre Durand, « RFA : la femme et l'héritage », dans Aujourd'hui les femmes : 12 auteurs témoignent, Éditions sociales (collection Notre Temps), 1980)

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier

Anglais modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
organisation
\ˌɔː.ɡə.naɪ.ˈzeɪ.ʃən\
ou \ˌɔɹ.ɡə.nɪ.ˈzeɪ.ʃən\
organisations
\ˌɔː.ɡə.naɪ.ˈzeɪ.ʃənz\
ou \ˌɔɹ.ɡə.nɪ.ˈzeɪ.ʃənz\

organisation \ˌɔː.ɡə.naɪ.ˈzeɪ.ʃən\ (Royaume-Uni) ou \ˌɔɹ.ɡə.nɪ.ˈzeɪ.ʃən\ (États-Unis)

  1. Variante de organization[1].
    • The Human Rights organisation protested the abuse of the local people.
      L’organisation des Droits de l’Homme a protesté contre les abus envers la population locale.

Apparentés étymologiques modifier

Prononciation modifier

Références modifier

  1. (En anglais) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage

Suédois modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier organisation organisationen
Pluriel organisationer organisationerna

organisation \Prononciation ?\ commun

  1. Organisation, action d’organiser.
  2. Organisation, association, institution.