orgue de Barbarie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1702)[1] Composé de orgue et de Barbarie ; Barbarie viendrait de :
  1. la corruption de Barberi, facteur d’orgue de Modène[2] ;
  2. selon Alain Vian[3], le frère de Boris Vian, la corruption de Burberry[4], hypothèse fantaisiste ;
  3. du sens de « pays barbare, pays étranger » de Barbarie, une des premières gravures représentant l'instrument mentionnant : orgue d’Allemagne autrement dit de Barbarie[4] ;
  4. ou de l'origine exotique des joueurs de rue[3].

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
orgue de Barbarie orgues de Barbarie
\ɔʁg də baʁ.ba.ʁi\

orgue de Barbarie masculin

  1. (Musique) Appareil mécanique qui produit de la musique à partir de cartes perforées, dans des tuyaux d'orgue.
    • Il signala à leur attention un orgue de Barbarie, dont il se mit, en leur honneur, à tourner la manivelle. Les sons étaient assez agréables, mais le mécanisme paraissait endommagé. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Ces vieux sages consommés ne s’émouvaient de rien. Le monde était pour eux un orgue de Barbarie qui se répète. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 125.)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier