Voir aussi : Ostie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Variante de hostie.

Interjection Modifier

ostie \ɔs.ti\

  1. (Québec) Sacre, juron québécois, un des plus courants.
    • (Pour intensifier une injonction)
      • Quand son ami lui a crié : « Cours, ostie, cours », il aurait obéi. — (« Procès d’un néonazi: la présence d’antifascistes provoque des tensions », CyberPresse.ca, 22 octobre 2011)
    • (Suivi de de, pour qualifier un nom en exprimant la colère)
      • Calvaire! t'écoutes pas encore cet ostie de morron-là! — (Patrick Senécal, Aliss, Éditions Alire, Québec, 2000, p. 039.)
      • C’est qui l’ostie d’chien sale / Qu’i’a peinturé mon ch’val ? — (François Lavallée, Quand la fontaine coule dans la vallée, Linguatech, Montréal, 2006.)

Variantes orthographiquesModifier

Quasi-synonymesModifier

→ voir Annexe:Sacres québécois

VariantesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier