pédéraste

Voir aussi : pédérasté

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien παιδεραστής, paiderastếs (« amant de garçon ») → voir pédo- et éraste.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pédéraste pédérastes
\pe.de.ʁast\

pédéraste \pe.de.ʁast\ masculin

  1. Homme qui aime les jeunes garçons, généralement adolescents ou préadolescents.
    • J’appelle pédéraste celui qui, comme le mot l’indique, s’éprend de jeunes garçons. — (André Gide, Corydon, 1911)
    • Je suis éphébophile et non pédéraste, Madame, précisait l'Ambassadeur à la reine Isabelle avec qui il était sur le pied de la confidence, de ce ton leste que seul vous octroie le commerce d'une longue amitié. — (Pierre Combescot, La sainte famille, Grasset, 1996)
  2. (Par extension) (Désuet) Homosexuel.
    • Faut-il rappeler qu’Auguste, Jules César, Horace, Virgile, Antoine, Brutus, Cicéron, Tibère, Hadrien, Sylla, Trajan, Pompée, Catulle, Tibulle, Martial, Properce, Apulée, Agrippa, Mécène, Galba, Sénèque, ont été accusés d’être aussi pédérastes ? Ce sont des grands hommes, et ils ont maîtresses, épouses et enfants. Ils sont aussi pédérastes, parce qu’ils ne conçoivent pas, et que personne ne conçoit autour d’eux, qu’il soit contraire à la raison de l’être. — (Henry de Montherlant, Carnets, années 1930 à 1944)
    • L’Homophile, mot épouvantable, qui pue la pharmacie. Je n’aime pas plus celui de pédophile, bien qu’il soit authentiquement grec, et je lui préfère le mot plus franc de pédéraste, qui ne l’est pas moins. — (Roger Peyrefitte, Propos secrets)
    • Il ressemblait à Vincent Auriol et mon grand-père prétendait qu’il était frère Trois-Points ; « quand je lui dis bonjour, nous disait-il avec la répugnance apeurée d’un honnête homme en butte aux avances d’un pédéraste, il trace avec son pouce le triangle maçonnique sur la paume de ma main ». — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 68.)
    • Je le remercie chaleureusement d'un billet de cinq mille lires et il se retire à reculons, comme si j'étais roi ou pédéraste. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap. 8)

NotesModifier

De nos jours on tente une distinction sémantique entre les mots homosexuel, pédéraste, éphébophile, pédophile, pédosexuel et pédocriminel.
  • (France) La personne homosexuelle est attirée par les personnes du même genre qu'elle.
  • Le pédéraste désigne l’homme qui éprouve une attirance homosexuelle pour les garçons pubères ou non.
  • L’éphébophile a une attirance esthétique pour les adolescents ou préadolescents sans précision du sexe.
  • Par pédophile, on désigne les hommes et les femmes qui ont une attirance physique envers des enfants impubères de l’un ou l’autre sexe.
  • Par contre, la personne pédosexuelle est celle qui passe à l’acte (atteinte et agression sexuelle sur mineurs de moins de 15 ans). Cela fait partie de la pédocriminalité, tout comme le viol sur mineur, son enlèvement ou son homicide (volontaire ou non).

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pédéraster
Indicatif Présent je pédéraste
il/elle/on pédéraste
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je pédéraste
qu’il/elle/on pédéraste
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
pédéraste

pédéraste \pe.de.ʁast\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pédéraster.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pédéraster.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pédéraster.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pédéraster.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de pédéraster.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • The American Heritage Dictionary of the English Language, 4th ed., Boston, Houghton Mifflin, 2000.
  • R. Grandsaignes d’Hauterive, Dictionnaire des racines des langues européennes (grec, latin, ancien français, français, espagnol, italien, anglais, allemand), Paris, Librairie Larousse, 1949.
  • Émile Peyssonneaux, Dictionnaire grec-français, rédigé spécialement à l’usage des classes, d’après les travaux et les textes les plus récents, Paris, Librairie Classique Eugène Belin, 25e édition revue et corrigée, 1938.
  • « pédéraste », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage