pénétration

Voir aussi : penetration

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin penetratio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pénétration pénétrations
\pe.ne.tʁa.sjɔ̃\

pénétration \pe.ne.tʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de pénétrer.
    • Nous avons disposé de DNTBP et de DNOC uniformément marqués au 14C sur le noyau benzénique. La pénétration foliaire et racinaire, ainsi que la translocation du DNTBP sont lentes. — (V. Pont & G.-F. Collet, Pénétration, translocation et métabolisme de dinitrophénols, dans Weed Research, volume 24, issue 4, pages 239–247, août 1984)
    • Devant ces processus, tout parasitologue évoque la pénétration d'un mérozoïte de Plasmodium dans un globule rouge, ou celle d'une cercaire de schistosome dans le tégument d'un vertébré quelconque. — (Claude Combes, Interactions durables: écologie et évolution du parasitisme, Éditions Masson, 1995, page 161)
    • Confirmant les observations déjà réalisées sur la coupe de Ménil-Lépinois, les blocs crayeux, en surface comme sur toute la profondeur de pénétration du gel (10 à 12 cm), sont entourés d'une enveloppe de glace de cryosuccion. — (Annales de la Société géologique du Nord, 1997, vol.5, page 377)
  2. (Sexualité) Introduction du pénis dans le vagin, dans l’anus ou parfois dans la bouche.
    • Comme la pochette de Joseph, laquelle est détournée de son usage par un mélange de tabous et de sens pratique, le bukkake et sa présence croissante dans la pornographie depuis une dizaine d'années semblent être liés au fait qu'au Japon la loi interdit de montrer des organes génitaux non pixellisés et la pénétration. — (Basile Panurgias, Une littérature sans écrivain, Éditions Léo Scheer, collection Variations XXV, 2012, chap. Nancy)
    • Pour Sylvain Mimoun, également sexologue, «la position peut jouer un rôle» dans le degré de plaisir, […]. Savoir que c’est la pénétration couplée à une stimulation clitoridienne qui nous mène à l’extase, par exemple, peut conduire à choisir la position de l’andromaque (femme assise ou accroupie) plutôt qu’un missionnaire. — (V.B., Les Françaises à la traîne dans «la course à l’orgasme?, dans Libération, du mardi 22 décembre 2015, page 10)
  3. Sagacité de l’esprit ; facilité à pénétrer dans la connaissance des choses.
    • J’entendais tout cela, moi, car nous autres esclaves, nous sommes doués contre nos maîtres d’une pénétration !… — (Marivaux, L’Île des esclaves, 1725)
    • Je sais, Madame, combien votre pénétration est grande, je sais combien le terrain de la cour est semé de dangereux abîmes, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • L'expression imagée n'est pas gratuite. […], mais l'essence même du langage gibranien est dans sa capacité à exprimer, en pleine liberté et avec une pénétration éclatante, le mouvement de l'âme. — (Sobhi Habchi, Les fils d'Orphée: du Mont Liban aux Amériques : un siècle de poésie et de poétique entre traditions et modernité, Librairie d'Amérique et d'Orient Jean Maisonneuve, 2004, p. 89)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier