périssologie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien περισσολογία : excès de minutie, de subtilité.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
périssologie périssologies
\pe.ʁi.sɔ.lɔ.ʒi\

périssologie \pe.ʁi.sɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. Procédé de style qui met l'accent sur la répétition par surabondance.
    • Les grammairiens appellent tautologie cette répétition des mêmes choses, qui ne sert qu’à rendre le discours plus long et plus ennuyeux. Lorsque le discours est aussi chargé de paroles superflues, ce défaut se nomme périssologie. — (Bernard, La Rhétorique ou l’Art de parler, PUF, « L’Interrogation philosophique », 1998, page 99.)
    • Dans plusieurs éditions du Dictionnaire de l’Académie, il était énoncé ainsi : Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle y broute ; dans celle de 1835, on a supprimé l’avant-dernier mot autorisé par l’usage ancien de la langue, et condamné par l’usage moderne qui le regarde comme une périssologie. — (Pierre-Marie Quitard, « Chèvre », Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes et des locutions proverbiales de la langue française, 1842, page 222.)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier