Voir aussi : peritonite

Étymologie

modifier
Composé de péritoine et du suffixe -ite.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
péritonite péritonites
\pe.ʁi.tɔ.nit\

péritonite \pe.ʁi.tɔ.nit\ féminin

  1. (Médecine) Inflammation du péritoine.
    • Ces galettes de là-bas, on ne sait pas avec quoi c'est fait. Je connais une pauvre fille à qui cela a donné une péritonite qui l'a enlevée en trois jours. — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, Gallimard, 1921-1922)
    • Le 18 décembre, Gambetta ressent de cruelles douleurs au ventre : l'abdomen graisseux et gonflé présente une sorte d'empâtement : c'est ce que les traités de médecine de l'époque désignent sous le nom de pérityphlite, inflammation greffée sur le cœcum et risquant de provoquer soit la péritonite simple, soit la péritonite par perforation. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, page 217)
    • Le médecin avait pris mes doigts qui résistaient, il les avait posés doucement sur le ventre plat, et j’avais frissonné en rencontrant un rideau rigide, une chair de bois qui ne céderait qu’à la mort…
      Péritonite aiguë généralisée… Une laparotomie serait inutile…
      — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 110)
    • Alexis ne put même pas se soulever, tout ce qu’il vit était une main avec, au poignet, une montre, un bracelet en daim gris, puis il entendit : « Péritonite généralisée, appendicite probablement…Le plus simple serait de le faire transporter dans la clinique de Basile. Il faut faire venir une ambulance, d’urgence. » — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, pages 181-182)
    • Cette gisante de 1903 est revêtue d'une chemise de nuit de batiste aux poignets et au col ornés de dentelles ; un tulle diaphane voile imperceptiblement son visage et nimbe ses cheveux, qui paraissent très sombres, par contraste avec la blancheur du linge. Ses mains, entrelacées d'un chapelet, sont jointes sur le haut du ventre ballonné par la péritonite, qui bombe le drap comme si elle attendait encore son enfant. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 47)
    • L'ingestion d'un corps étranger métallique et sa traversée de la paroi réticulaire entraînent une péritonite locale aiguë. — (Yan Chérel, Patrice Couillandeau, Christian Spindler & al, Autopsie des bovins, Point vétérinaire, 2006, page 103)

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier