FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin Petraea (« Arabie Pétrée »), de petraeus (« de pierre, pierreux »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pétré
\pet.ʁe\

pétrés
\pet.ʁe\
Féminin pétrée
\pet.ʁe\
pétrées
\pet.ʁe\

pétré \pet.ʁe\

  1. (Didactique) (Extrêmement rare) Qui est pierreux, rocheux.
    • La nef s’était fichée dans l’axe d’une faille et le bois s’était désagrégée[sic], sans que le contenu de la cale s’égaille dans les courants, protégé par le berceau pétré. — (Sylvain Tesson, Une vie à coucher dehors, Gallimard, 2009, p. 115.)
  2. (Exclusivement) Qualifie la partie de l’Arabie qui est couverte de pierres, de rochers.
    • Où sont mes frères de rêve : ceux qui jadis ont bien voulu me suivre aux champs d’asphodèle du Moghreb sombre, aux plaines du Maroc...? Que ceux-là, mais ceux-là seuls, viennent avec moi en Arabie pétrée, dans le profond désert sonore. — (Pierre Loti,Le Désert (1895).)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier