FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin pistrinum → voir pétrir.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pétrin pétrins
\pe.tʁɛ̃\
 
Un pétrin à spirale. (1)

pétrin \pet.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Boulangerie) Coffre ou machine dans lesquels on pétrit le pain.
    • Dans un coffre en bois de chêne, appelé pétrin, on introduit la quantité de farine que l’on veut convertir en pain, en l’écartant sur les bords, puis on délaye au milieu le levain avec de l’eau chaude et une partie de la farine. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 117)
    • Les hommes, y disait-on, ne valent pas mieux que la pâte que tourne et retourne dans le pétrin, la main de la ménagère. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  2. Embarras, gêne, dénuement.
    • Je vois la douce Mme Favoral et sa fille, si modeste, dans un drôle de pétrin. — (Émile Gaboriau, L’Argent des autres , 1874)
    • - Imaginez qu’il soit dans le pétrin. Disons, à cause du mari de la fille, ce Joe Mersavey. — (Raymond Chandler, Le rideau, traduction de Patrick Dusoulier, dans "Les ennuis, c’est mon problème", 2009)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  pétrin figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : farine, pain.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pétrin sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier