Voir aussi : pétrolé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle)[1] Du latin[1][2] médiéval petroleum, composé de petra (« pierre ») et oleum (« huile »), proprement « huile de pierre ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pétrole pétroles
\pe.tʁɔl\
 
Réclame pour le Pétrole cristallisé Lary (lotion capillaire), en 1921.

pétrole \pe.tʁɔl\ masculin

  1. (Désuet) Huile minérale servant à l’éclairage et au chauffage.
  2. (Chimie organique) Ensemble d’hydrocarbures qui sont à la base de l’économie mondiale du XXe siècle.
    • […], depuis la Seconde Guerre mondiale, les nations d'Europe occidentale ont laissé dépérir leur industrie charbonnière, tant il était facile de se procurer, en abondance et à bas prix, le pétrole du Proche et du Moyen-Orient. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.178)
    • Pour Perez Alfonso, illustre figure politique du Venezuela, vénéré par son pays comme l’un des pères-fondateurs de l’O.P.E.P., en 1960, le pétrole, c’était la mierda del diablo, la merde du diable! — (L'actualité, mars 1982)
  3. (Par extension) Produit à base de cette huile.
    • Le pétrole nicotineux est régénéré par contact avec de l’acide sulfurique concentré, produit se combinant avec la nicotine, pour donner un sulfate titrant environ 500 grammes de nicotine alcaloïde par litre de solution. — (Revue de pathologie végétale et d'entomologie agricole de France, vol. 24 à 26, 1937, p. 6)
  4. (Par extension) Secteur économique des hydrocarbures.
    • Les géants de l’acier ont détrôné les rois du pétrole en 2004. […]. Les dix hommes d'affaires qui se sont le plus enrichis l'an dernier détiennent tous des parts dans les sociétés métallurgiques. — (Pascal Airault, Russie : les magnats de l'acier roulent sur l'or, Jeuneafrique.com, 14 février 2005)
  5. (Cosmétologie) (Vieilli) Cosmétique pour les cheveux.
    • En 1885, Charles Hahn, pharmacien genevois, a eu l'idée d'utiliser le pétrole pour soigner les cheveux, idée inspirée par la pilosité des hommes employés dans les puits de pétrole de Pennsylvanie. C'est ainsi qu'apparait le "Pétrole pour les cheveux", conditionné dans un flacon carré, […]. — (Déjà Hier N°6: La revue des collectionnautes, édité par Francis Elzingre, 2014)
  6. (Familier) Bière noire très épaisse et forte en alcool.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Invariable
pétrole
\pe.tʁɔl\

pétrole \pe.tʁɔl\ invariable

  1. Couleur bleu profond tirant sur le vert. #1D4851

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Invariable
pétrole
\pe.tʁɔl\

pétrole \pe.tʁɔl\ invariable

  1. D’une couleur bleu profond tirant sur le vert. #1D4851Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pétroler
Indicatif Présent je pétrole
il/elle/on pétrole
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je pétrole
qu’il/elle/on pétrole
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
pétrole

pétrole \pe.tʁɔl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de pétroler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de pétroler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de pétroler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de pétroler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pétroler.

PrononciationModifier



Faux-amisModifier

Voir aussiModifier

  • pétrole sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier