pétrolier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1889) Dérivé de pétrole avec le suffixe -ier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pétrolier pétroliers
\pe.tʁɔ.lje\
 
Un pétrolier. (1)

pétrolier \pe.tʁɔ.lje\ masculin

  1. (Navigation) (Industrie pétrolière) Navire-citerne conçu pour le transport en vrac de pétrole et des produits pétroliers.
    • Si les pétroliers transportaient de l’eau de mer, on s’en foutrait qu’ils fassent naufrage. — (Philippe Geluck)
  2. Industriel ou financier des sociétés pétrolières.
    • Ce pétrolier a fait fortune en peu de temps.

Quasi-synonymesModifier

Navire :

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Navire :

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pétrolier
\pe.tʁɔ.lje\
pétroliers
\pe.tʁɔ.lje\
Féminin pétrolière
\pe.tʁɔ.ljɛʁ\
pétrolières
\pe.tʁɔ.ljɛʁ\

pétrolier \pe.tʁɔ.lje\

  1. Relatif au pétrole, à son commerce et à son industrie.
    • L’anarchisme s’est surtout manifesté par des grèves dures, conduites dans les secteurs les plus sensibles de l’économie d’exportation : bananeraies de Colombie, compagnies pétrolières du Mexique […] — (Pierre Vayssière, Les Révolutions d’Amérique latine, Éditions du Seuil, 1991, page 105)
    • Avec la crise pétrolière des années 1970, la SNCF relance l’étude de l’électrification de son réseau. — (Michel Raclin, Une Mémoire sur les gares d’Angers, Éditions Cheminements, 1999, page 221)
    • On recommencera tout à zéro, dans un monde enfin débarrassé de la finance, des religions, de Monsanto, d'Aréva, d'Universal, de Mac Donald, des sept frangines pétrolières, du coaching pour tout et portnawak, de la téléréalité, des exodes aoûtiens et du curling discipline olympique ! — (Bruno Pochesci, « Mondo zombi », dans Histoires de… Zombies, ouvrage collectif, Lune Ecarlate Éditions, 2015, p. 207)
    • On parle alors de faciès sapropélique, terme provenant du grec sapros voulant dire « pourriture ». Même si la biomasse initiale a été fortement retravaillée par les bactéries, cette matière organique présente un bon potentiel pétrolier. — (Jean-Jacques Biteau et ‎François Baudin, Géologie du pétrole: Historique, genèse, exploration, ressources, Dunod, 2017, chapitre 2)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier