Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De page, et de se garder, dans le sens « se protéger ».

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
page de garde pages de garde
\paʒ⋅də⋅gaʁd\

page de garde \paʒ⋅də⋅ɡaʁd\ féminin

  1. (Imprimerie) Feuille vierge, souvent blanche ajoutée par le relieur ou le brocheur en tête du volume, entre la couverture et la page de titre.
    • Comment résister aux délices du bortsch, la soupe nationale, sorte de pot-au-feu, additionné de chou rouge et de crème fraîche, dont les marbrures glacées de rose et de blanc rappellent la page de garde d’un vieux bouquin. — (Andrée Viollis, Seule en Russie, de la Baltique à la Caspienne, Gallimard, 1927, rééd. 1929, p. 51)
  2. (Informatique) Première page d’une télécopie, sur laquelle apparaissent les identifiants de l’envoyeur et du récipiendaire. Synonyme de « bordereau de télécopie ».

SynonymesModifier

(Imprimerie) 
(Informatique) 

TraductionsModifier

RéférencesModifier