FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’italien paladino.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
paladin paladins
\pa.la.dɛ̃\

paladin \pa.la.dɛ̃\ masculin

  1. (Histoire) (Littéraire) Nom qui fut donné, dans les romans de chevalerie, après le XVIe siècle, aux pairs qui suivaient Charlemagne à la guerre.
  2. (Par extension) Chevaliers courant le monde en cherchant des aventures.
    • L’homme a inventé les dieux et il a créé l’amour avec son cortège de sensibleries ridicules ou criminelles. L’amour a donné naissance au poète, puis au psychologue et, pour couronner l’humaine sottise, à cet enfonceur de portes ouvertes qui s’est baptisé psychanalyste — le paladin du refoulement et l’écuyer servant la Haute Dame Libido. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 118)
  3. (Figuré) (Vieilli) Homme intrépide et animé de sentiments chevaleresques.
  4. Caractère de personnage de jeux de rôle, souvent guerrier défendant une divinité.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • paladin sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier