Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De Panthéon, avec le suffixe -iser.

Verbe Modifier

panthéoniser \pɑ̃.te.ɔ.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire entrer la dépouille d’une personnalité, ou des restes de sol en relation avec cette dépouille, au Panthéon.
    • Cette semaine, nos éminences n’en auront que pour Zola. Elles célébreront le centenaire de sa panthéonisation. Ce sera également une manière d’enterrer une fois pour toutes le débat sur l’éventualité de celle du capitaine Dreyfus : on ne panthéonise pas une victime mais un héros, même si cette victime-là se défendit héroïquement, et puis le grand Zola louangé cette semaine ne sera pas l’auteur des Rougon-Macquart mais bien celui du plus célèbre éditorial de la presse française, J’accuse. Bref, l’écrivain a été panthéonisé pour lui-même et pour l’officier qu’il défendit, n’en parlons plus. — (Pierre Assouline, La République des livres, « L’Affaire après l’affaire », juin 2008)
    • En 2007, Nicolas Sarkozy avait placé son quinquennat sous les auspices de Camus, si bien qu’il souhaita panthéoniser l’auteur de « L’étranger » avant que sa fille, Catherine, ne s’y oppose. — (François-Guillaume Lorrain et Saïd Mahrane, Les candidats ne jurent que par eux, Le Point, 20 avril 2017)

DérivésModifier

TraductionsModifier