paperasserie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de paperasse avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
paperasserie paperasseries
\pa.pʁa.sʁi\

paperasserie \pa.pʁa.sʁi\ féminin

  1. (Péjoratif) Multiplication abusive des écritures administratives.
    • Il faut y mettre un grand soin ou, au contraire, faire preuve d’une absolue négligence pour disparaître en pleine paix, en plein vingtième siècle, malgré l’intense paperasserie de contrôle, les fiches, les visas, les photos, les mesures, les empreintes, les mille et un moyens dont dispose la police pour piéger son homme au terme d’une enquête. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 190)
    • Mais tous font état d'un système d'une complexité inouïe. […]. Un véritable labyrinthe de papier — pour ne pas dire de paperasserie — dans lequel ils redoutent de se perdre à jamais. — (Olivier James, Reach: Le casse-tête des industriels, dans L'Usine nouvelle, n° 3195 du 3 juin 2010)
    • Si ce n'était que cela, comme au bon vieux temps, mais la gestion d'une entreprise viticole nécessite une paperasserie courtelinesque et kafkaïenne à la fois. — (Jacques Dupont, Le guide des vins de Bordeaux, Grasset, 2011)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier