FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’occitan papeto ou papet (« bouillie pour enfants »)[1], apparenté[1] à l’ancien français papin (« bouillie »), de paper (« manger ») ; voir papette (« nourriture épaisse »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
papeton papetons
\pa.pə.tɔ̃\
 
papeton d’aubergines

papeton \pa.pə.tɔ̃\ masculin

  1. (Occitanie) (Cuisine) Flan de légumes, plus particulièrement d’aubergines.
    • Coupez le papeton en tranches, dressez-les sur les assiettes, entourées et nappées d’un peu de coulis. — (recette)
    • Papeton de courgettes, de légumes.
  2. (Agriculture) Cœur d’un épi de maïs, rafle.
    • La quatrième façon d’égrener le maïs, dans plusieurs de nos provinces se réduit à tenir l’épi de la main droite et à le frotter avec le papeton d’un autre épi. — (Antoine Augustin Parmentier, Mémoire couronné le 25 août 1784 par l'Académie Royale des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux, chez Arnaud- Antoine PALLANDRE l’aîné, 1785)
    1. (Par extension) Combustible.
      • Le papeton sert à ranimer le feu, il l’alimente seul dans quelques familles, ainsi rien ne demeure sans être utilisé dans cette plante précieuse. — (Isabelle Vouette, LES MENUS GRAINS DANS LES SYSTEMES AGRICOLES ANCIENS, Université Paris-Diderot - Paris VII, 2007, p. 382)

Variantes dialectalesModifier

SynonymesModifier

maïs :

combustible :

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier