par exemple

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voyez par et exemple.

Locution adverbiale Modifier

par exemple \pa.ʁ‿ɛɡ.zɑ̃pl\

  1. Locution qui s’utilise pour illustrer un propos, lorsqu’on veut éclaircir, expliquer ou confirmer par un exemple ce qu’on a dit.
    • En supposant le taux de l’intérêt stationnaire et égal, par exemple, à 5 pour 100, un capital de 100 fr. vaut une rente perpétuelle de 5 fr. […] — (Joseph Bertrand, Traité d’arithmétique, L. Hachette et Cie, 1863, page 218)
    • Le passage du crétacé inférieur à la craie se voit bien quand on traverse le Vallage, de Vouziers à Tourcelles-Chaumont par exemple. — (Charles Hyacinthe Chenet, Le Sol et les populations de la Lorraine et des Ardennes, H. Champion, 1916, p. 43)
    • Dans la pratique il est difficile de préciser les points de coagulation d’un mélange aussi complexe que la crème anglaise, par exemple. — (Henri Dupin, Alimentation et nutrition humaines, ESF Éditeur, 1992, page 185)
    • On pourra songer aussi au déhanché gracieux que Musset arbore, par exemple, dans le célèbre dessin de Devéria le représentant en costume de page de la cour de Charles IX […] — (Valentina Ponzetto, Musset ou la Nostalgie libertine, Droz, 2007, page. 156)
  2. (Familier) Exprime l’étonnement ou l’incrédulité.
    • Il le fera, dites-vous : ah ! Par exemple, c’est ce que nous verrons.
    • — Daniel Eyssette, marchand de porcelaine !… Par exemple je voudrais bien voir cela ! disait le brave garçon tout rouge de colère… C’est comme si on proposait à Lamartine de vendre des paquets d’allumettes, ou à Sainte-Beuve de débiter des petits balais de crin… — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 200)
    • « Vous n’êtes pas curieux, par exemple ! cela devrait vous étonner, ce que je dis là. — (Alfred de Vigny, Servitude et grandeur militaires, 1835)
    • Merci, camarade… Ah ! vous êtes un bon bougre, par exemple !— (Émile Zola, Germinal, 1885, page 31 → lire en ligne)
    • — Ah ben! par exemple, c'est trop fort, s'indigna Marie Calumet en levant les bras au ciel. — (Rodolphe Girard, Marie Calumet, Montréal, 1904, chapitre XVI)
    • Tu claquas tes mains l’une contre l’autre :
      « Par exemple ! Nous avons deux termes de retard, le téléphone est bouclé depuis la semaine dernière et je lave ton linge dans la cuvette du lavabo, mais toi, tu poses encore à la générosité éclairée ! C’est impayable ! »
      — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 24)
  3. (Canada) (Familier) Cependant, par contre.
    • Comme vous, j’ai regardé les funérailles de Jack Layton à la télé. Une célébration touchante, inspirante et parfois même rigolote. En accord parfait avec ce que fut l’homme. Un bel adieu. Pas sûr par exemple que Stephen Harper a tripé très fort sur le pasteur gai qui présidait la cérémonie… — (Sylvain Ménard, « Les vieux malcommodes », Métro (Montréal), 30 août 2011, page 12)
    • Vous disiez un beau samedi, alors que nous parlions de l'ami Roger et de C.M. : « Vive la bonne amitié, n'est-ce pas, Mlle Gauvreau! » En effet, vive la bonne amitié, mais la vraie, par exemple! » — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 24 mai 1940, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 192)

NotesModifier

L’expression « par exemple » s’écrit toujours au singulier même si elle est suivie de plusieurs exemples.

AbréviationsModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier