par monts et par vaux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de par, mont et val.

Locution adverbiale Modifier

par monts et par vaux \paʁ mɔ̃.z‿e paʁ vo\

  1. (Familier) Partout.
    • Elle correspond avec ce Giuseppe parce que moi je suis toujours par orte par les chemins, par monts et par vaux. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 200)
    • À cheval, j’étais un homme. Ou bien je prenais mon fusil et battais la campagne, toujours par monts et par vaux. — (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch, Don Juan de Kolomea, in Contes Galiciens, traduction anonyme de 1874)
    • Dans le Forez, si on met le pied sur une herbe, la tourmentine, on marche pendant douze heures par monts et par vaux, tant qu'on n'a pas trouvé la parisette, herbe dont les graines marquent le chemin par la direction où elles tombent. — (Paul Sébillot, Les travaux publics et les mines dans les traditions et les superstitions de tous les pays, Paris : chez J. Rothschild, 1894, p. 36)
    • À la fleur de son âge, lord Hoster Tully ne tenait pas en place, il lui fallait toujours être par monts et par vaux. — (George R. R. Martin, A Game of Thrones, 1996, traduction de Jean Sola)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier