Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de parade, apparenté à parer.

Verbe Modifier

parader intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Équitation) Faire manœuvrer un cheval sur la parade ou la montre.
    • Faire parader un cheval.
  2. (Militaire) Défiler dans une revue.
    • Alsace, Chère Alsace, maintes fois je te visitai au temps où Guillaume II le Terrible, de temps à autre, paradait dans les rues de Strasbourg. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Venue du nord et du sud, de l'est et de l'ouest, une jeunesse admirable paradait. Le défilé dura des heures. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S. -1936)
  3. S’exhiber pour se faire admirer, se pavaner.
    • Ainsi, l'Espagnol avait ramené sa fraise avec arrogance et paradait, droit comme un i dont le point eût excessivement bavé, sévère comme un hidalgo qui eût avalé son sabre jusqu'au pommeau. — (Stéphane Baurins & André Clette (pour le texte), Histoire du Belge, Bruxelles : Luc Pire Éditions, 1996 - 2005, page 168)
    • A notre arrivée, des garçons et des filles paradaient sur la plage, raides dans leurs tenues de vacances. Un garçon se détacha promptement d'un groupe et se dirigea vers nous. — (Norman Lewis, Empire d'Orient: voyages à Sumatra, Timor Est, Irian Jaya, traduit de l'anglais par Florène Cramant, Objectif Terre/Editions Olizane, 1998, page 47)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

Commun Indéfini Defini
Singulier parad paraden
Pluriel parader paraderna

parader \Prononciation ?\

  1. Pluriel indéfini de parad.