Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien παράταξις, parátaxis (« action de ranger une armée en bataille »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
parataxe parataxes
\pa.ʁa.taks\

parataxe \pa.ʁa.taks\ féminin

  1. (Linguistique) Mode de jonction des propositions qui n'a pas recours à la subordination ; en particulier, lorsque des conjonctions de subordination attendues pour préciser les liens sémantico-logiques qui unissent les différentes parties de la phrase sont effacées.
    • « Les bonnes fondent sur moi ; je leur échappe ; je cours me barricader dans la cave de la maison » est un exemple de parataxe par Chateaubriand.
    • Index des fleurs et ornements rhétoriques et plus précisément des métaboles et des parataxes que l’auteur croit avoir identifiées dans le texte qu’on vient de lire. — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 113.)
  2. (Linguistique) Juxtaposition de mots sans recourir aux prépositions.
    • On trouve une parataxe dans l’énoncé : « un vendeur chaussures dames est attendu au rayon chaussures sport » qui est pour : « un vendeur de chaussures pour dames est attendu au rayon des chaussures de sport. »

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

GalicienModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien παράταξις, parátaxis (« action de ranger une armée en bataille »).

Nom commun Modifier

parataxe \Prononciation ?\ féminin

  1. Parataxe.

Voir aussiModifier

  • parataxe sur l’encyclopédie Wikipédia (en galicien)  

PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien παράταξις, parátaxis (« action de ranger une armée en bataille »).

Nom commun Modifier

parataxe \Prononciation ?\ féminin

  1. Parataxe.