parc relais

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) Composé de parc (pour parc de stationnement) et relais. Le choix des mots résulte d’un souhait de recherche d’homonymie avec le sigle international « P+R » (park and ride en anglais ; parken und reisen en allemand ; parquer et rouler dans certains pays francophones) pour obtenir une signalétique routière homogène au niveau national et international[1]. Dans le langage courant le faux anglicisme « parking-relais » est souvent usité.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
parc relais parcs relais
\paʁk ʁə.lɛ\
 
Panneau indicant un parc relais.

parc relais \paʁk ʁə.lɛ\ masculin

  1. (Automobile, Urbanisme) Parc de stationnement aménagé à proximité d’un arrêt de transport public, destiné à inciter un automobiliste à garer son véhicule pour emprunter ensuite un moyen de transport en commun.
NotesModifier
En France, la Commission d’enrichissement de la langue française recommande le terme « parc relais »[1].
Au Québec, l’Office québécois de la langue française recommande les termes « parc de stationnement incitatif » et « stationnement incitatif » pour l’usage officiel dans la province[2].

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « parc relais », FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France.
  2. Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (parc relais)