parcimonieusement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de parcimonieux, par son féminin parcimonieuse, avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

parcimonieusement \paʁ.si.mɔ.njøz.mɑ̃\

  1. D’une manière parcimonieuse ; avec parcimonie.
    • Pourtant, il faut remplir, chaque année, ces sacs maudits, pour satisfaire le maître et payer le droit de vivre parcimonieusement et misérablement sur son domaine. — (George Sand, La Mare au Diable, 1851)
    • Je sors et vais m'asseoir près de leur feu […]. Nous l'entretenons parcimonieusement, allumant chaque nouveau sarment au sarment qui s'éteint, pour que le fagot suffise jusqu'au matin, […]. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Nous nous trouvâmes bientôt au pied du Sacré-Cœur et de roides escaliers que de vagues réverbères éclairent parcimonieusement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Le « gros » l'entretenait parcimonieusement de repas et de cadeaux mesquins et lui payait sa chambre, au coin de la rue Grange-Batelière. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 88)
    • S'ensuivirent quelques mondanités sur les mérites comparés de liqueurs d'hommes. Accord autour du Rebel Yell, un rince-cochon de première, distillé parcimonieusement par des bootleggers fous. — (Michel Embareck, Sur la ligne blanche: polar avec rock'n roll, show-biz et langue électrique, Éditions Publie.net (collection Mauvais Genres), 2012, p. 94)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier