Voir aussi : parenthésé

Français modifier

Étymologie modifier

(XVe siècle) Du latin parenthesis (« parenthèse, incise ») emprunté au grec ancien παρένθεσις.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
parenthèse parenthèses
\pa.ʁɑ̃.tɛz\
 
Parenthèses (2)

parenthèse \pa.ʁɑ̃.tɛz\ féminin

  1. Remarque accessoire formant un sens distinct et séparé de celui de la phrase où elle est insérée.
    • Longue parenthèse.
    • Ne faites point de parenthèse.
    • Cela soit dit par parenthèse.
    • La parenthèse ou dialyse interrompt le sens d’une phrase par une autre phrase qu’elle jette au milieu […] — (Joseph-Victor Leclerc, Nouvelle rhétorique, 1839, page 237)
  2. (Typographie) Signes dont on se sert dans l’écriture et dans l’imprimerie pour enfermer les mots d’une parenthèse et qui sont ainsi figurés ( ).
    • Mettre une phrase entre deux parenthèses, entre parenthèses.
    • Ouvrir la parenthèse.
    • Fermer la parenthèse.
  3. (Sens figuré) Digression.
    • C’est confusément que je m’en souviens de cette grand’mère, car sa mort est survenue peu après ce jour. Et comme je ne rencontrerai même plus guère son image vivante dans le cours de ces notes, je vais ouvrir ici une parenthèse pour elle. — (Pierre Loti, Le Roman d'un enfant, 1890)
    • Pendant un exposé de la situation, il ouvre une parenthèse. — (Raymond Devos, Matière à rire, éditions Olivier Orban, 1991, page 315)
    • Comment donner aux Français le sentiment qu’ils seront désormais écoutés ? Que le grand débat ne sera pas une parenthèse vite oubliée dans la vie du pays ? — (Cédric Pietralunga, A Angers, Emmanuel Macron assure vouloir « apporter une réponse » aux « gilets jaunes », Le Monde. Mis en ligne le 28 mars 2019)
  4. (Sens figuré) Moment marquant le début d'une durée finie.
    • Il est cinq heures du matin. Le jour se lève sur la campagne, d'un vert ardent. Ma fille, naissante, termine sa nuit à cette heure secrète, dans la parenthèse du jour. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015)
  5. (Familier) Ce que l'on fait entre deux activités.
    • Dans cet interminable combat que fut la remise en état de cette maison, il représenta une parenthèse enchantée, un moment de civilisation dans une arène regorgeant de barbares. — (Jean-Paul Dubois, Vous plaisantez, Monsieur Tanner », Éditions de l’Olivier, 2006, page 156)
    • J’étais quoi pour lui ? Une friandise ? Une parenthèse ? Un foyer d’accueil ouvert H24 pour obsédé sexuel ? — (Cécile Krug, Parler ne fait pas cuire le riz, Flammarion, 2017, chapitre 2)
    • Le pont sera finalement construit à Tancarville pour un certain nombre de raisons techniques : […].
      En raison de la parenthèse imposée par la seconde guerre mondiale, le pont ne sera finalement mis en service qu’en 1959.
      — (Bruno Lecoquierre, L’estuaire de la Seine : espace et territoire, Publications des Universités de Rouen et Le Havre, 1998, page 119)

Synonymes modifier

Sens 1 et 3
Digression

Dérivés modifier

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe parenthéser
Indicatif Présent je parenthèse
il/elle/on parenthèse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je parenthèse
qu’il/elle/on parenthèse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
parenthèse

parenthèse \pa.ʁɑ̃.tɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de parenthéser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de parenthéser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de parenthéser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de parenthéser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de parenthéser.

Prononciation modifier

Homophones modifier

Paronymes modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier