Voir aussi : Paries, pariés

FrançaisModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe parier
Indicatif Présent
tu paries
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent
que tu paries
Imparfait

paries \pa.ʁi\

  1. Deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif de parier.
  2. Deuxième personne du singulier du présent du subjonctif de parier.

HomophonesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté paries
Adoucissante baries
Spirante faries

paries \paˈriː.ɛs\

  1. Deuxième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe pariañ/pariiñ.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté [1] au sanscrit paryanta, au grec πέρας, πεῖραρ, péras, peírar → voir péri-, l’idée sous-jacente étant celle d’enceinte.
Sans le préfixe s-, apparenté [2] à sparus (« lance »), l’idée sous-jacente étant celle du matériau ou du mode de construction, les premiers murs étaient faits de rondins de bois fichés en terre.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif paries parietēs
Vocatif paries parietēs
Accusatif parietem parietēs
Génitif parietis parietum
Datif parietī parietibus
Ablatif parietĕ parietibus

paries \pa.ɾi.ɛs\ masculin

  1. (Architecture) Mur.
    • Disciplinam vero medicinae novisse oportet, propter inclinationes caeli, quae Graeci κλίματα dicunt, et aeres et locorum qui sunt salubres aut pestilentes aquarumque usus. Sine his enim rationibus nulla salubris habitatio fieri potest. Iura quoque nota habeat oportet ea, quae necessaria sunt aedificiis communibus parietum, ad ambitum stillicidiorum et cloacarum et luminum. — (Vitruve, De architectura, I)
      L'étude de la médecine importe également à l'architecte, pour connaître les inclinaisons du ciel, que les Grecs appellent climat, la qualité de l'air des localités qui sont saines ou pestilentielles, et la propriété des eaux. Sans ces considérations, il ne serait possible de rendre salubre aucune habitation. Il doit aussi savoir quelles lois règlent, dans les bâtiments, la construction des murs communs, pour la disposition des larmiers, des égouts et des jours.
    • Alvei autem latitudo inter parietem et pluteum ne minus sit pedes senos, ut gradus inferior inde auferat et pulvinus duos pedes. — (Vitruve, De architectura, V)
      Sur cette aire on construira des piles avec des briques de huit pouces, disposées de manière à pouvoir soutenir des carreaux de deux pieds.
  2. Paroi, séparation.
    • neve inter vos significetis ego ero paries, Plaute Truc. 4, 3, 14

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Voir aussiModifier

  • paries sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin)  

RéférencesModifier