Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Parigot

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De parisien, avec le suffixe parfois péjoratif -ot. Référence nécessaire

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin parigot
\pa.ʁi.ɡo\

parigots
\pa.ʁi.ɡo\
Féminin parigote
\pa.ʁi.ɡɔt\
parigotes
\pa.ʁi.ɡɔt\

parigot \pa.ʁi.ɡo\ masculin

  1. (Péjoratif) Qui habite ou est originaire de Paris, capitale de la France.
    • Le juge n’a même pas donné suite à ma demande d’une confrontation avec Jeannot Lapin et Ephrem dont les avocats parigots avaient porté plainte contre X pour chantage et diffamation. — (Max Jeanne, Jean-Pierre Perrin-Martin, Un taxi pour Miss Butterfly, page 159, 2003)
    • Vinson [...] s’était trouvé attiré, séduit par une grande fille aux cheveux teints, aux joues émaciées, aux yeux brillants et dont l’allure faubourienne et parigote l’avait complètement subjugé. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 975)
  2. (Linguistique) Parler, en quelque sorte patois de Paris et sa proche région.
    • Les mots parigots adoptés suivent une courbe de poursuite extrêmement diverse et capricieuse […] — (Le Français moderne‎, page 123, Albert Dauzat, 1953)
    • Plus tard, beaucoup plus tard, c’est une femme, une très belle femme, — la seule que je connaisse à parler encore naturellement, sans affectation ni afféterie, le parigot populaire, idiome inventif, plein d’humour et de trouvailles langagières — qui emploiera devant moi ces expressions désignant la chance : « T’as le cul bordé de médailles ! », ou, encore plus étrange, plus ordurier aussi, « T’as le cul bordé de nouilles ! » — (Jorge Semprún, Le Mort qu’il faut, 2001, p. 170)

SynonymesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier