parquetage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de parqueter, avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
parquetage parquetages
\paʁ.kə.taʒ\

parquetage \paʁ.kə.taʒ\ masculin

  1. (Menuiserie) Action de parqueter.
  2. (Menuiserie) Ouvrage en parquet.
    • Il expliquait à la directrice les avantages du linoléum sur le parquetage. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
  3. (Sens figuré)
    • Les lignes d’amusement des enfants, fatigués de se grouper, se divisent, s’individualisent, changent la géométrie et le parquetage de la plage chaude et ensablée. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 489)

TraductionsModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier