Ouvrir le menu principal
Voir aussi : participé

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin participium, de participō (« prendre part ») +‎ -ium, de pars (« part ») + capiō (« prendre »). Ainsi appelé parce qu’il participe à la fois de la nature du verbe et de celle de l’adjectif.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
participe participes
\paʁ.ti.sip\

participe \paʁ.ti.sip\ masculin

  1. (Grammaire) Forme verbale ayant à la fois la nature du verbe et celle de l’adjectif.
    • La forme du participe nous est un témoignage évident qu’après le verbe aver le participe doit être mis au cas régime, mais après esser au cas sujet. — (Ernst Ludvig Edström, Étude sur l’emploi du participe passé en français, Goteborg, 1838, page 19)
    • Ce matin-là, j’étais très en retard pour aller à l’école, et j’avais grand-peur d’être grondé, d’autant que M. Hamel nous avait dit qu’il nous interrogerait sur les participes, et je n’en savais pas le premier mot. Un moment l’idée me vint de manquer la classe et de prendre ma course à travers champs. — ( Alphonse Daudet, La dernière classe, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 9.)
    • C’était mon tour de réciter. Que n’aurais-je pas donné pour pouvoir dire tout au long cette fameuse règle des participes, bien haut, bien clair, sans une faute ; mais je m’embrouillai aux premiers mots, et je restai debout à me balancer dans mon banc, le cœur gros, sans oser lever la tête. — ( Alphonse Daudet, La dernière classe, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 11.)
    • Oh ! le participe, présent et passé, voilà un trésor ! En sentez-vous bien, au moins, toutes les beautés ? Avez-vous mesuré le rôle qu’elles jouent et la place qu’elles tiennent dans cette savante évolution de notre idiome national ? — (Anatole Claveau, La langue nouvelle, dans Contre le Flot, Paris : Paul Ollendorff, 1896, 2e édition, page 4)
    • Elle séchait sur son devoir de grammaire. Elle disait qu’elle ne se souvenait plus de la règle des participes. Passés. Les présents ne s’accordent pas. — (Annie Saumont, Koman sa sécri émé, Paris : Julliard, 2005, Robert Laffont/bouquins/segher, 2011)
  2. Qui participe de quelque chose, qui tient de la nature de quelque chose.
    • A cette vision, le maître rougit, il n’eut plus que faiblesse en la main et détourna son regard sur le portrait du président de la République. La physionomie sérieuse de Jules Grévy, son regard appliqué et souçonneux achevèrent de confondre Haudouin. Saisi d’un sentiment de crainte religieuse en face de ce participe divin qu’était pour lui le président, il souffla la bougie. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 18.)

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe participer
Indicatif Présent je participe
il/elle/on participe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je participe
qu’il/elle/on participe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
participe

participe \paʁ.ti.sip\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de participer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de participer.
    • Ses relations sociales sont partagées entre la parenté et des amis recrutés également en ville et dans la cité. Il participe volontiers à des associations. — (Centre d’études des groupes sociaux, Logement et vie familiale, 1965, page 346)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de participer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de participer.
    • Il est, ni plus ni moins, envisagé de (risquons ce néologisme) se stellariser, entrer dans la catégorie des étoiles (pensons à Rameau), non pour y briller soi-même, mais pour que l’œuvre participe à sa façon et par son poids, par son movimentum, au fonctionnement universel - ce qui exige la traversée (car Ponge file avec soin la métaphore) de deux états ou strates, l’atmosphère historique, climat intellectuel d’une époque, et la stratosphère esthétique, couche supérieure, lieu des hautes pensées. — (Jean-Marie Gleize, Ponge, résolument, 2004, page 216)
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de participer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • participe sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de nom commun Modifier

participe \Prononciation ?\

  1. Ablatif singulier de particeps.