AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

passen \ˈpasn̩\

  1. Convenir, avoir la bonne taille ou la bonne pointure.
    • Die Jeans passt mir nicht, ich brauche eine Größe kleiner - Ce jean ne me va pas, il me faut une taille en-dessous
    • Diese Hose passt, diese Handschuhe passen dir perfekt -Ce pantalon, ces chaussures te vont à la perfection
  2. Convenir, plaire.
    • Montag würde mir besser passen - Lundi m'arrangerait mieux
    • Es passt ihm nicht, dass sie mitkommt - ça ne lui plaît pas qu'elle vienne avec nous
  3. Aller, s'harmoniser.
    • Die beiden passen gut zusammen - Ces deux-là vont bien ensemble
    • Das passt zu ihr - C’est bien d’elle, c’est tout à fait elle
  4. (Jeux) de cartes, de dés Passer son tour
  5. (Figuré) Ne pas savoir, être dépassé
    • Da muss ich leider passen. - Désolé mais je n’en sais rien, ça dépasse mes compétences
  6. (Sport) Faire une passe.
    • Pass mir den Ball! - Passe-moi la balle/le ballon

DérivésModifier

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

passen \Prononciation ?\ intransitif ou transitif

  1. Convenir, aller, aller bien, entrer dans le cadre de.
    • als een bus passen
      s’ajuster, aller comme la main dans un gant
  2. Être décent, être de mise.
  3. (Avec op) Faire attention à, surveiller.
    • pas goed op jezelf
      prends bien soin de toi
  4. (Jeux) Passer.
  5. Essayer.
    • een kledingstuk passen
      essayer un vêtement

SynonymesModifier

convenir
être décent
faire attention
passer (à un jeu)
essayer un vêtement

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]