passer comme une lettre à la poste

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Composé de passer et de comme une lettre à la poste.
Analogie entre la bouche et la boîte aux lettres, qui s’utilisait pour décrire une digestion facile.

Locution verbale Modifier

passer comme une lettre à la poste \pa.se.kɔm.yn.lɛ.tʁ.a.la.pɔst\ (se conjugue → voir la conjugaison de passer)

  1. (Familier) Parvenir, traverser sans difficulté.
    • On passait par là comme une lettre à la poste ; dans tous les sens. Pas de contrôle. Personne ; que des gens libres. Si vous voulez mourir, mourez ; si vous voulez passer, passez. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 420)
  2. (Figuré) (Par analogie) Faire quelque chose sans que les problèmes attendus ne se manifestent.
    • Des moments, considérés comme stressants et difficiles pour certains enfants, passent comme une lettre à la poste si les amis sont là pour les accompagner et les soutenir dans ces moments critiques. — (Dana Castro, Petits silences, petits mensonges : Le jardin secret de l’enfant, 2012)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « passer comme une lettre à la poste [Prononciation ?] »