FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de pavois.

Verbe Modifier

 
Ce dragueur de mines a été pavoisé. (1)

pavoiser \pa.vwa.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Garnir un bâtiment de ses pavois et pavillons.
    • L’amiral fit pavoiser tous les vaisseaux de la flotte.
    • Tous les bâtiments qui étaient dans le port furent aussitôt pavoisés.
  2. (Par extension) Garnir de drapeaux les édifices publics, les maisons, à l’occasion d’une fête, d’une cérémonie.
    • A l’occasion de cette fête, on a pavoisé toutes les maisons.
    • Des barques pavoisées nous conduisirent à l'île, - dont le choix avait été déterminé par l'existence d'un temple ovale à colonnes qui devait servir de salle pour le festin. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854.)
    • Pour célébrer conjointement ces deux manifestations, la mairie du IVe arrondissement vient de pavoiser aux couleurs arc-en-ciel quatre carrefours emblématiques du Marais : trois sur la rue des Archives et un sur la rue Vieille-du-Temple. — (David Fontaine, « Arc-en-ciel municipal au-dessus du Marais », Le Canard enchaîné, 20 juin 2018, page 5.)
  3. (Par extension) Décorer.
    • Pourtant, sa nouvelle demeure n’a rien à envier au Club Med : plus de trois mille mètres carrés pavoisés de lampions, de guirlandes, de ballons obèses comme des montgolfières. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 23)
    • De lourds manguiers pavoisaient la chaussée Prince Louis Rwagasore. — (Gaël Faye, Petit Pays, Grasset, 2016, page 145)
    • N’empêche. Les citoyens montrent la voie en pavoisant plus que jamais pour l’Halloween et en rivalisant de rampes et de cannes à pêche pour remettre les bonbons dans le respect de la distanciation et en toute originalité. — (Claude Villeneuve, « Se tri ôter une société », dans Le journal de Montréal, 01 novembre 2020)
  4. (Figuré) Décorer ou apprêter de façon à montrer sa joie ou sa fierté.

pavoiser intransitif

  1. Hisser pavois, pavillons, drapeaux etc.
    • Toute la France pavoise pour le quatorze juillet.
  2. (Figuré) Manifester une fierté ostentatoire ou de la joie à l’occasion d’une réussite. → voir plastronner, triompher
    • Il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser !

SynonymesModifier

Manifester une fierté ostentatoire

VariantesModifier

  • pavoiser ou pavescher, pavecher, pavechier, pavéchier, pavescher, pavoier, pavoisier = action de tendre une pavesade.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier